Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

SEANCE DE DÉDICACES À L'ALINEA: REMERCIEMENTS

 

logo alinea-copie-1

Je remercie de tout coeur

Raymond Tamisier et le personnel  de cette incontournable librairie régionale qu'est l'ALINEA.

Merci surtout aux lecteurs et lectrices

venus aussi nombreux à la séance de dédicaces du

"Roman de l'an mil".


Ce fut une très belle soirée.

J'ai pris beaucoup de plaisir à parler de Cordoue sous le califat, de Rome, de Bagdad..., de la médecine en l'an mil, de la chirurgie de la cataracte, dont j'ai pu retrouver le protocole...

à raconter comment je procédais pour écrire un roman...

 

J'ai eu le plaisir aussi ( et l'honneur) de signer des dédicaces pour le C.E. d'Arcelor-Mittal de Fos-sur-Mer. J'ai pu raconter au délégué que j'avais écrit mon premier roman -  "Le Christ de Marie-Shan" -  en pensant aux coulées de fonte, en regardant les fumées qui s'échappaient de la cockerie...

en imaginant - par la fiction, bien sûr, et seulement par la fiction -  le gâchis que l'OPA hostile lancée par Lakhsmi MITTAL allait abattre sur les hauts-fourneaux...

C'était en 2006.

J'étais loin d'imaginer que 2012  allait à ce point donner raison à la fiction !

 

Article précédent:  "LA PROVENCE" PARLE DU "ROMAN DE L'AN MIL

Retour à la page d'accueil: link



.  

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article