Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

LA RETRAITE (EN OR) DES SENATEURS.

Logo du Sénat Republique française

( LOGO DU SENAT )

 

Le Sénat est une institution deux fois centenaire.

Elle est née un jour de Thermidor 1795 sous le nom de « Conseil des Anciens ».

 

Une institution vénérable.

 

Elle détient, avec l’Assemblée Nationale, le pouvoir législatif.  Plus concrètement, elle vote le budget de l’Etat, les projets de loi et les propositions de loi.

 

Le Sénat serait, en quelque sorte, la conscience de la République, la caution morale de nos lois et de nos institutions.

 

Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par 150.000 grands électeurs pour un mandat de 6 ans (renouvelable pour moitié tous les trois ans).

 

Ils sont 348 depuis le renouvellement de 2011.

 

Une institution vénérable donc, héritière de la Révolution Française. Leurs principes de fonctionnement témoignent-ils de ceux brandis par les députés du peuple en ce mois de Thermidor 1795?

 

Médiapart (13 septembre 2011) s’est penchée sur la retraite des sénateurs et dévoilé celles de certains d’entre eux.

 

Par souci de la vie privée (car ce n'est pas un problème de personne, mais d'institution)  je préfère ne pas citer les noms publiés par Médiapart.  

 

Un exemple parmi d’autres :

 

X001 a été sénateur pendant 25 ans. Il touche :

 

  1. 8.740 € par mois (Caisse des Retraites du Sénat)
  2. 4.470 € au titre de sa pension supplémentaire de dignitaire.
  3. 12.000 € au titre de son indemnité de « Sage », touchée dans son intégralité (confirmation par le Conseil constitutionnel à Mediapart).
  4. Les autres retraites d’élu local et de fonctionnaire dont le montant n’est pas connu.

 

 

A titre de comparaison, pour une dite cotisation de 25 ans :

 

Cumul Revenus-retraite de X001

(en charge de la santé morale institutionnelle des citoyens) :

 

25.210 €/mois

 

Revenu-retraite d’un médecin salarié

(en charge de la santé physique des citoyens)

 

Retraite Générale :

environ 750 €

 

(Facilement vérifiable en cliquant sur les paramètres de la Caisse de Retraite)

 

En guise de conclusion :

 

Entendu hier au JT de 20h :

 

« Les députés ont refusé de réduire de 8% leurs indemnités parlementaires au titre de l’exemplarité » (Laurence FERRARI)

 

 Ou peut-être ai-je mal compris?

 

 

 

 

 

 

 

 


Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article