Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

La médecine pour les nuls: La Varicelle.

upload PJ 1322580461 120 120

(Photo Impact-Médecin.com du 29.11.2011)

 

Il est grognon depuis le matin, il se gratte, vous sentez qu’il est chaud…

Vous lui prenez la température : 38°.

Au moment de le changer, vous découvrez quelques boutons rouges sur le dos, sur le cuir chevelu.

En fin de journée, apparaissent deux petites cloques remplies d’eau, des « vésicules », et vous décidez de montrer votre petit au médecin.

Sage décision.

Mais vous pouvez d’ores et déjà porter vous-mêmes le diagnostic :

Varicelle !

Dès que vous découvrez des « boutons » qui passent du stade de petites taches à celui de petites cloques ou « vésicules », vous pouvez porter le diagnostic de varicelle.

Ces vésicules vont éclater rapidement, puis laisser place à des croûtes qui tombent en 5-7 jours.

La varicelle évolue en général en 2-3 poussées, ce qui explique la présence de taches et de vésicules d’âge différent.

L’incubation est de 14 jours.

 

CONSEILS :

a)    C’est une maladie bénigne, donc ce n’est pas la peine de s’affoler. Il est vrai qu’en médecine, il ne faut jamais être catégorique, car tout peut arriver. Disons, pour être complet, que c’est une maladie bénigne dans la grande majorité des cas.

b)    La principale complication est l’infections cutanée.

c)    Il faut désinfecter les boutons avec un antiseptique doux (de préférence un spray).

d)    Autrefois, on désinfectait avec de l’éosine aqueuse, que l’on appliquait à l’aide d’un coton-tige, et cela se passait fort bien. Mais on conseille aujourd’hui d’utiliser plutôt des sprays antiseptiques…

e)    En cas de fièvre : Paracétamol (Doliprane, Efféralgan, Dafalgan…)

f)     Jamais d’Aspirine (Catalgine, Aspégic)  ou d’Ibuprofène (Advil, Nureflex…). Je dis bien JAMAIS: Il y a eu des réactions rares mais gravissimes, après administration d’Aspirine ou d’Ibuprofène en cas de varicelle.

g)    Enfin, éviter le contact avec les femmes enceintes non immunisées. Simple principe de précaution.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article