Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

COMMENT BÂTIR UN PORCHE?

Dans l'article précédent, je montrais cette photo, prise sur le vif, d'une tourterelle, endormie sur la cigogne d'une girouette.

Elle-même scellée sur le faîte d'un porche.

Pour le plaisir des yeux.

 

942944 598571866831665 282163990 n

 

1385850_640129512675900_276597137_n-1.jpg

La même cigogne, un autre soir...

(photo Denise Huin Basagana)

— Sans la tourterelle! —

 

J'en profite pour montrer ce porche, bâti en amateur depuis les fondations jusqu'au faîte.

Ceci dit, on ne s'improvise pas artisan-maçon.

Ce travail comporte tous les défauts possibles des apprentis-maçons, dont une voûte totalement manquée.

 

 

PORCHE1

 

Qu'importe.

L'intérêt de le montrer réside dans le fait que sa réalisation est à la portée de tous.

Voici succinctement comment j'ai procédé pour le mener à terme:

1) Il me fallait des pierres. Donc, je suis parti les chercher à la colline. Evidemment:  pas de pierres... pas de porche!

2) Je les ai taillées  de mon mieux à l'aide d'un marteau et d'un ciseau de maçon.

3) Le plus délicat, était de fabriquer l'ossature du coffrage destiné à soutenir la voûte. J'ai utilisé des palettes de clarck. Je sais, c'est pas très catholique...Réussir le bombement d'une voûte avec des palettes... c'est pas gagné d'avance. 

La preuve : le cintre est un modèle de ce qu'il ne faut pas faire.

4) J'ai commencé à maçonner en posant tranquillement les pierres sur le coffrage et les cimentant à bon escient. J'avais le fil à plomb collé aux mains. Ah! le fil à plomb! Une sacré invention! Sans lui, les pharaons n'auraient pas pu bâtir les pyramides.

5) J'ai taillé et préparé la pierre pour le cadran solaire:

1383604_638921862796665_458300505_n.jpg

 

 

Car ce n'est pas une "pièce rapportée", achetée dans une jardinerie!

Ah non, alors! Je m'en serais voulu! Qué honte!

Pour les amateurs, voici donc comment procéder pour fabriquer un cadran solaire:

Simple comme bonjour: Il faut prendre une pierre assez volumineuse, pas trop dure (celle-ci est en pierre de chez nous qu'on appelle "pierre de Rogne"). Ensuite, il faut la découper en prenant soin de respecter les angles droits, ce qui est très simple avec une équerre.

Honte à moi, je ne l'ai pas taillée à la main: j'ai utilisé une disqueuse.

Question de temps: avec le marteau et le burin, j'y serais encore!

Une fois taillée, je l'ai posée — toujours à l'aide du fil à plomb — à la place voulue (ici, orientée sud-ouest)

Il me fallait ensuite marquer l'emplacement des heures.

Je ne sais pas si ma façon de procéder est dans la norme des maîtres cadraniers...

en tout cas, voici ma technique:

1)j'ai pris une bagette en fer, que j'ai pliée au marteau et au levier à environ 120°.

2) Je l'ai scellée légèrement — en tenant compte de simples calculs sur le  "nombre d'or" —  à l'emplacement que vous voyez sur la photo. Puis... "j'ai attendu" midi, heure solaire. A midi, le soleil est au zénith, donc l'ombre de la tige en fer se devait d'être verticale. C'était mon premier repère: tout en bas, j'ai donc marqué au crayon le chiffre romain "XII". Puis, régulièrement, toute la journée, jusqu'au coucher du soleil, j'ai fait des allers-retours vers l'échaffaudage pour marquer, à l'heure pile: I-II-III-IV-VI.

Et j'ai recommencé le lendemain, au lever du soleil...

Fastidieux? Même pas. Un peu contraignant, c'est tout.

Enfin, j'ai gravé les chiffres au burin, que j'ai colorés en noir, pour qu'ils ressortent mieux. Idem pour les mots latins "Carpe Diem".

 

Et voilà.

Une fois terminé, la pose des tuiles fut de la gnognotte.

 

Toujours pour le plaisir des yeux, voici le même porche sous la neige.

Eh oui, la neige, en Provence, ça existe !

Il neige pas tous les hivers...

Hélas!

portail sous la neige

Le Porche vu de l'intérieur pendant qu'il neigeait

neige porche haut

      Vue de l'intérieur après accalmie

 

neige porche clair 1

Porche vu de l'extérieur.

neige porche 1

      Vu de l'extérieur en pleine bourrasque de neige

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article