Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

REVUE DE PRESSE 1 : THRILLER D'ANTICIPATION ECONOMIQUE

Article paru dans LA PROVENCE, 5 mars 2009:


    L'article étant illisible (j'ignore comment rendre active une photo d'article de journal...) voici l'intégralité du texte:

Ramon Basagana a écrit un thriller d'anticipation économique


FUTURISTE, utopiste, humaniste… Nombreux sont les qualificatifs qui peuvent convenir au roman de Ramon Basagana Le Christ de Marie-Shan.

 

Plus connu comme Médecin  Mutualiste que comme écrivain célèbre, Ramon Basagana mène pourtant une vie agitée d’auteur : émissions de radio, mentions sur des blogs dont celui de Patrick Poivre d’Arvor et écriture de la suite des aventures de Xinran et Mortimer, les héros de son dernier thriller d’anticipation économique dont l’action se déroule en 2015.

 

Ramon Basagana date avec précision l’instant où est née l’idée du Christ de Marie-Shan :

 

« Le 15 mars 2006, j’apprends par la radio que Mittal Steel lance une OPA hostile contre Arcelor. Je réalise alors que l’évenir de mes patients est entre les mains de fonds spéculatifs. Et que les syndicats, le pouvoir politique et le savoir-faire des ouvriers n’y peuvent rien. Mes réflexions personnelles me poussent à imaginer les conséquences économiques de cette logique purement financière : que se passera-t-il en 2015 ?

 

La fiction prend le relais.
 

Elle se nourrit de la riche personnalité de Ramon Basagana, de ses valeurs humanistes et solidaires, de son aversion pour la suprématie indécente de la spéculation et de « cette poignée d’hommes qui détient les richesses de la planète tandis que le plus grand nombre vit dans la précarité et la pauvreté. »

 

L’intrigue du roman, Le Christ de Marie-Shan, se construit autour de deux héros : Xinran, une jeune chinoise héritière multimilliardaire d’un empire industriel, et Mortimer, un médecin provençal, utopiste et en guerre contre la spéculation boursière. Ils se rencontrent dans des conditions dramatiques, et sont obligés de cohabiter dans une grotte de la  Sainte-Baume. Une de celles que Marie-Madeleine aurait pu adopter lors de son ermitage en Provence.

 

Dépassant les clivages de leurs milieux d’origine et faisant de l’amour une valeur fondamentale, les jeunes gens mènent une croisade commune contre les mécanismes des places boursières, comme les OPA ou les LBO, qui mettent à mal les sociétés modernes à travers le monde.

 

Poussant les logiques boursières aussi loin que lui permet sa compréhension de ces fonctionnements complexes, Ramon Basagana a abordé, avant même qu’elle n’ait lieu, la crise des subprimes. « Je vais jusqu’au bout des paradoxes,… il existe des solutions viables. Il suffit de tourner nos regards vers de nouveaux modèles. » 
 

 ( Article d'Anne PELLETIER, journaliste à LA PROVENCE)
 
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article