Le blog de Ramon BASAGANA

Juillet 1947. Un vieux steamer des Grands-Lacs rebaptisé Exodus, vogue vers la Palestine avec 4500 rescapés des camps d’extermination. Arrivé au large de Haïfa, la marine de guerre britannique l’éperonne sauvagement. L'affrontement est sanglant, il y a des blessés, des morts... Débute alors une impitoyable bataille médiatique, la première du XX° siècle. C’est le thème de mon 5° roman : « Les amants de l’Exodus ».

AMIANTE N°2: Qu'est-ce que l'amiante?

 

 

L’amiante est une fibre minérale naturelle, hyper utilisée jusqu’en 2000 en raison de son faible coût et de ses qualités exceptionnelles. Citons, dans le désordre :
 

 

(fibres d'amiante - photo internet)

 

- Remarquable propriété anti-condensation. On l’utilise comme revêtement : lorsque l’humidité pointe son nez sur des murs « crépis » à l’amiante, elle baisse les bras et fait demi-tour. Trop compliqué. Elle préfère tenter sa chance sur des murs crépis au sable.

 

- Résistance au feu. Les fringues tissées à l’amiante ont cette « exclusivité » : pour les laver, il suffit de les passer au lance-flammes. Ça marche : une tache de gras, et on y met le feu. Le costard est toujours nickel. Ceci dit, très peu de maisons de couture présentent des collections signées « asbeste ». Hormis chez les pompiers, bien sûr. Mais depuis les circulaires, décrets et arrêtés relatifs à l’amiante (1996 et suiv.), les robes de mariée « asbeste » sont frappées d’ostracisme, même chez les sapeurs (sapeuses).

- Se mélange aisément au carton et au ciment.

- Résistance exceptionnelle à la putréfaction. Mais on l’utilise pas encore comme conservateur dans l’attente du jugement dernier.

- Isolant exceptionnel (électrique – acoustique – thermique).

 

Note : l’exploitation de cette dernière propriété dans la construction des bateaux fait que mes patients ayant travaillé dans les chantiers navals ont pratiquement TOUS des plaques d’amiante dans leur plèvre. Je dis bien pratiquement TOUS.
 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article